Rédiger votre lettre de motivation : mode d’emploi

La lettre de motivation, qu’elle soit spontanée ou en réponse à une offre d’emploi, doit, tout comme la rédaction du curriculum vitae, être particulièrement soignée tant dans sa mise en page que dans son contenu. Il s’agit en effet de vous démarquer parmi la masse de lettres de candidature que reçoivent quotidiennement les recruteurs.

Oui, mais comment faire me direz-vous ? Voici quelques conseils, peut-être assez basiques, mais qu’il est toujours utile de rappeler.

Un texte agréable à lire

Rédigez un texte compréhensible, fluide et – on ne le répétera jamais assez – sans faute d’orthographe ! Relisez-vous ou faites corriger votre lettre si vous n’êtes pas sûr de vous. Vous éliminerez ainsi les fautes et les tournures maladroites.

Rédigez des phrases courtes, sans fioritures. Aérez votre lettre en créant un nouveau paragraphe à chaque changement d’idée.

Sauf exception (notamment la lettre Fongecif), la lettre de motivation ne doit pas dépasser une page. Si vous avez une belle écriture, lisible, vous pouvez l’écrire à la main. Le recruteur l’exige parfois, même si cela devient de plus en plus rare. Si c’est le cas, écrivez soigneusement, avec un stylo ou un feutre à l’encre bleue ou noire. Évitez le stylo à bille. En principe, une lettre écrite à l’ordinateur fera toutefois parfaitement l’affaire.

Proposez vos services, n’implorez pas un travail

Mettez en avant, en quelques lignes, les avantages que vous pourrez apporter à l’entreprise, les raisons qui la pousseront à vous contacter et à vous embaucher. Montrez également que vous connaissez la société dans laquelle vous postulez. Demandez-vous pourquoi vous êtes intéressé par cette société plutôt qu’une autre. Pourquoi l’avez-vous choisie ? Si vous êtes réellement motivé pour travailler dans cette société et parvenez à l’exprimer, vous aurez évidemment plus de chance d’attirer l’oeil du recruteur.

Résumez votre parcours en quelques mots, en insistant sur les responsabilités que vous avez assumées. Décrivez vos qualités, sans toutefois en faire trop et concluez en proposant vos services.

Ne forcez pas le trait

Il est tentant, dans une lettre de candidature, de vouloir trop en faire. Mais une bonne lettre de motivation doit rester équilibrée. Ainsi, n’essayez pas de paraître le meilleur, « battant » à tout prix. À l’inverse, n’insistez pas non plus sur faiblesses en indiquant que vous êtes au chômage depuis plusieurs mois. Dans la même lignée, évitez de dire que vous souhaitez absolument travailler et êtes prêt à accepter n’importe quel poste…

Joignez à la lettre votre curriculum vitae, sollicitez un entretien, mais là aussi, n’insistez pas lourdement pour une rencontre.

Si vous répondez à une annonce, faites-le le plus rapidement possible après sa parution. Mais ne vous précipitez pas et veillez à ce que votre lettre « colle » bien aux exigences de l’annonce en question. Expliquez pourquoi elle vous a attirée, en quoi vous correspondez au profil recherché. Faites ressortir ce qui, dans votre parcours ou votre formation, répond aux demandes du recruteur.

Si, malgré ces quelques explications, vous avez du mal à formuler votre lettre de motivation, n’hésitez pas à contacter votre écrivain public – 06 28 39 51 63 – contact[at]neoplume.fr

*

Source : 500 lettres pour tous les jours, savoir écrire en toutes circonstances, Larousse.

Crédit photo : Deathtostock.com

Pin It on Pinterest

Shares
Share This