Pour débuter la semaine, revenons sur l’expression Tirer les marrons du feu, souvent comprise, à tort, dans le sens de « tirer profit d’une situation périlleuse ».

Or tirer les marrons du feu, c’est tout le contraire puisque l’expression signifie « se donner du mal, prendre des risques pour le seul profit d’autrui ». Contrairement à ce que l’on croit, celui qui tire les marrons du feu n’en profite donc pas !

Si, au départ, on disait Tirer les marrons du feu avec la patte du chat, cette dernière mention a aujourd’hui disparu. L’expression s’emploie désormais souvent par référence à la Fable de La Fontaine, Le Singe et le chat dans laquelle un singe rusé (Bertrand) obtient d’un chat crédule (Raton) qu’il prenne tous les risques dans son seul intérêt :

« Aussitôt fait que dit : Raton avec sa patte,
D’une manière délicate,
Écarte un peu la cendre, et retire les doigts,
Puis les reporte à plusieurs fois ;
Tire un marron, puis deux, et puis trois en escroque.
Et cependant Bertrand les croque. »

Et vous, dans quel sens utilisez-vous cette expression ?

*

Crédit photo : Pixabay.com

Pin It on Pinterest

Shares
Share This