Courrier Fongecif : comment mettre en valeur votre projet ?

Vous souhaitez vous reconvertir, gagner en compétences et envisagez de faire financer votre formation par le Fongecif ?

Pour décrocher le financement tant attendu, il vous faudra présenter un dossier solide et argumenté. Sa pièce-maîtresse ? La lettre de motivation ! Eh oui, il s’agit de convaincre le Fongecif de vous faire confiance en lui prouvant que vous êtes motivé, mais surtout… que votre projet tient la route et que vous ne vous lancez pas dans une formation sur un coup de tête ! Mais, alors que vous avez tant à dire, comment démontrer au Fongecif la cohérence de votre projet ?

Comment structurer votre lettre Fongecif ?

Il y a quelque temps, je vous avais déjà proposé un article pour vous aider à bien rédiger votre lettre Fongecif Je vous propose aujourd’hui quelques idées pour structurer votre lettre Fongecif. Bien entendu, il ne s’agit que de propositions et non d’une trame rigide à suivre coûte que coûte.

Première partie : votre parcours et les raisons de votre envie d’évoluer

En 10 à 15 lignes :

  • Évoquez rapidement votre parcours scolaire.
  • Mentionnez vos diplômes et qualifications, surtout s’ils sont de niveau inférieur à celui de la formation.
  • Parlez de votre emploi actuel : missions, nombre d’années en poste, évolution…
  • Venez-en ensuite aux raisons pour lesquelles vous souhaitez changer de voie professionnelle : pourquoi cette reconversion ? Quelles sont les raisons de votre envie de changement ? S’agit-il, par exemple, d’une mauvaise orientation étant jeune, de vivre de votre passion, ou d’évoluer dans un emploi correspondant mieux à votre personnalité ?
  • Démontrez que vous n’avez pas ou peu de compétences dans ce domaine et que, par conséquent, une formation est nécessaire afin d’exercer ce nouveau métier.

Deuxième partie : le métier en détail

En 25-30 lignes :

  • Développez sur le métier choisi. Montrez que vous savez précisément en quoi il consiste. Quelles sont les missions quotidiennes qui vous seront assignées ? Quels sont les avantages, les inconvénients, les contraintes, le rythme de travail de votre nouvelle profession ?
  • Faites le parallèle entre les compétences que vous possédez déjà  (en adéquation avec le métier visé) et les compétences que vous n’avez pas encore.
    Si vous avez fait un bilan de compétences, n’oubliez pas de l’indiquer.
  • Montrez votre implication dans votre projet : vous connaissez ou avez échangé avec un professionnel exerçant le métier visé ; vous avez réalisé une immersion de quelques jours, vous pratiquez l’activité à titre de loisirs depuis plusieurs années, etc. L’important étant de montrer que vous connaissez les réalités du métier.
  • Enchainez sur le choix de votre formation, qui doit apparaître comme le meilleur moyen pour vous d’acquérir les compétences manquantes et d’obtenir un diplôme d’État, inscrit au RNCP.
  • Justifiez également le choix de l’organisme de formation : programme de formation détaillé, formateurs de qualité, bonne réputation, stage éventuel…).[/list]

Troisième partie : votre avenir

En 10-15 lignes :

  • Projetez-vous : une fois la formation validée, quelle sera votre employabilité ? Fournissez quelques offres d’emploi en CDI de niveau équivalent à celui de sortie de la formation. Si vous avez déjà des possibilités d’embauche, bien entendu, mentionnez-les.
  • Indiquez dans quel secteur (privé ou public), quel type de société (grand groupe, PME) vous aimeriez travailler à la sortie de la formation.
  • Parlez de l’importance du diplôme pour votre projet professionnel et insistez sur le fait que seul le Fongecif pourra vous permettre aujourd’hui de financer votre formation et donc de vous aider à concrétiser votre projet en validant un diplôme d’État.

 

Plus vous aurez la possibilité de répondre au moyen d’éléments concrets (démarches effectuées, renseignements pris auprès de personnes exerçant la profession envisagée…) montrant votre implication et votre motivation, plus la formation aura de chance d’être prise en charge par le Fongecif.

*

Si malgré ces quelques astuces, vous avez besoin d’aide pour la rédaction de votre lettre Fongecif, n’hésitez pas à me contacter !

Crédit photo : © lightpoet – Fotolia.com

Pin It on Pinterest

Shares
Share This