Comment bien mettre en pages votre mémoire d’expertise comptable ?

La session de février approche et nombreux sont ceux qui passeront une partie des fêtes de fin d’année plongés dans la rédaction de leur mémoire d’expertise comptable. Les règles et consignes imposées pour la rédaction d’un mémoire DEC sont assez strictes et précises, tant sur le fond que sur la forme. En tant qu’écrivain public et correctrice, je n’aborderai évidemment ici que les questions liées à la mise en forme de votre mémoire DEC.

L’objectif ? Rendre votre mémoire clair, harmonieux et facile à lire tout en respectant les règles imposées par le DEC.

1. La présentation des pages

Habillez les pages d’un en-tête (exemple : numéro de partie – numéro de chapitre : titre du chapitre). Ceci implique donc de changer d’en-tête à chaque nouveau chapitre.
Justifiez le texte.
Essayez de respecter des marges de 4 cm à gauche et 1.5 cm à droite.

2. Les pages de garde

Les pages de garde seront utilisées à chaque changement de partie : note de synthèse, introduction, première partie, deuxième partie, troisième partie, conclusion, annexes, bibliographie. Ces pages de garde ne doivent pas être numérotées.
Après chaque page de garde (sauf les annexes et la bibliographie), veillez à utiliser une lettrine. Elle rendra la présentation plus soignée et aboutie.

3. La couverture

La couverture doit être cartonnée et plastifiée. Pour la photo, vous pouvez choisir celle de la notice ou en changer.

4. Le nombre de pages

Le nombre de pages du mémoire d’expertise comptable est strictement limité à 100 pages incluant la note de synthèse, l’introduction, le corps du mémoire et la conclusion. Vous pouvez numéroter en chiffres romains les pages avant la note de synthèse (table des matières…) et en chiffres arabes les pages à partir de la note de synthèse.

5. Les figures et les tableaux

Les figures peuvent être insérées en page de droite ou de gauche. Toutefois, si elles sont supérieures à ½ page, il est conseillé de les mettre sur la page de gauche (non numérotée). De même, si les tableaux sont supérieurs à 2 pages, mettez-les en annexe. Une quinzaine de figures dans le mémoire est suffisante.

6. Les annexes

Une annexe doit comporter de une à trois pages. Évitez d’ajouter des annexes sans valeur ajoutée (une liasse fiscale, un texte de loi). En revanche, une fiche historique, des exemples illustratifs, un modèle de lettre de mission comprenant des paragraphes spécifiques sont les bienvenus.

7. Quelques autres remarques pour la mise en forme de votre mémoire DEC

  • Mettez les citations en italique.
  • N’abusez pas du gras et ne mettez en gras que des choses positives.
  • Utilisez une deuxième police pour les illustrations, les tableaux, pour des exemples…
  • Utilisez des exemples simples et pédagogiques.
  • Si vous le pouvez, rédigez des paragraphes d’environ 8 lignes.
    Attention à ne pas abuser des majuscules : elles sont utilisées pour les institutions uniques seulement (Ordre, Compagnie, mais administration).

*

Si vous êtes sur le point de vous atteler à la rédaction de votre mémoire d’expertise comptable, ne perdez pas de temps avec la mise en forme de votre document et concentrez-vous d’abord sur l’essentiel, c’est-à-dire le contenu ! Fixez uniquement la taille des marges, la police et la taille de caractères du corps du mémoire, l’interlignage, et rédigez en suivant votre plan. Vous peaufinerez la mise en pages ultérieurement

Si vous êtes pris de court, si vous ne souhaitez pas vous charger vous-même de la mise en pages de votre mémoire DEC, vous pouvez également confier ce travail à une professionnelle de l’écrit !

Edit : La mise en forme du mémoire DEC est désormais régie par la note du jury du 7 janvier 2016.

Neoplume : contact[at]neoplume.fr – 06 28 39 51 63

Crédit photo : © mickyso – Fotolia.com

Pin It on Pinterest

Shares
Share This