Lettre Fongecif : comment mettre en valeur votre projet ?

on 24 janvier 2013 Écrire, oui mais... and Mots-clés : with 0 comments
lettre fongecif

Votre décision est prise, vous souhaitez voguer vers d’autres horizons professionnels et vous reconvertir. Votre projet est désormais bien défini, vous l’avez mûri, pesé le pour et le contre de ce futur métier, éventuellement rencontré des personnes l’exerçant. Si vous envisagez, dans cette optique de reconversion, de suivre une formation, et si vous souhaitez obtenir un financement, il vous faut désormais rédiger une lettre Fongecif, lettre qui permettra au Fongecif d’évaluer votre motivation et la cohérence de votre projet professionnel.

L’objectif à atteindre est clair : il s’agit d’écrire une lettre de motivation structurée et argumentée décrivant et expliquant de manière concrète votre projet professionnel. Mais comment ?

Comment mettre en valeur votre projet vis-à-vis du Fongecif ?

Même si vous avez beaucoup à dire, mettre votre projet en valeur n’est pas si compliqué. La première étape est de structurer votre lettre en répondant à certaines questions.

Étape n°1 : Structurez votre contenu

La réponse aux questions suivantes permettra de mettre vos idées en ordre. Ces questions concernent :

Votre identité professionnelle

  • Quel est votre parcours professionnel ?
  • Études ?
  • Emplois que vous avez exercés ?
  • Emploi que vous exercez actuellement ?
  • Votre fonction précise ?

Votre projet

Montrez que votre projet professionnel, loin d’être un coup de tête, est, au contraire, construit et réfléchi.

  • Pourquoi souhaitez-vous changer d’orientation professionnelle ?
  • Quel est ce projet ?
  • Quels sont ses avantages et ses difficultés ?
  • Quelles sont les qualités professionnelles ou les expériences que vous possédez en lien avec votre futur métier ?
  • Existe-t-il des débouchés dans ce nouveau domaine, avez-vous un avenir professionnel en suivant cette voie ?

Vos recherches et actions 

  • Quelles sont les démarches que vous avez entreprises pour élaborer votre projet de reconversion : bilan de compétences…
  • Avez-vous pu rencontrer et échanger avec des personnes exerçant le métier souhaité ?
  • En cas de création d’entreprise, avez-vous effectué une étude de marché, réalisé un business plan, repéré un local pour votre future activité, défini votre offre ?

La mobilité

  • Une fois la formation validée, où envisagez-vous de travailler ?
  • Dans quel secteur ?
  • Dans quel type d’entreprise ?
  • Envisagez-vous de déménager ?

La formation choisie

  • Vous-êtes vous renseigné sur les formations et certifications : diplômes, qualifications et titres nécessaires ?
  • Quelle formation avez-vous choisie et pourquoi ?
  • Quel organisme de formation avez-vous sélectionné et pourquoi ?
  • Avez-vous envisagé de faire valider votre expérience via la VAE ?

Le financement

  • Pouvez-vous cofinancer la formation envisagée ?
  • Qu’avez-vous prévu en cas de refus de financement de la part du Fongecif ?

Les bénéfices attendus

  •  Que vous apportera ce changement professionnel ?

Étape n°2 : Collectez les informations manquantes

Avant de vous atteler à l’écriture de votre lettre Fongecif, et si vos réponses sont incomplètes, veillez à collecter l’ensemble des informations éventuellement manquantes : CV, offres d’emploi, perspectives d’embauche, étude de marché éventuelle, descriptif de la formation… Vous pourrez les mettre en annexe pour donner du poids à votre demande.

Étape n°3 : Rédigez !

Vous avez désormais tous les éléments de contenu pour rédiger une lettre Fongecif percutante. Même si vous avez beaucoup à dire, essayez de rester synthétique et de limiter votre lettre de motivation Fongecif à deux pages.

Si toutefois vous avez besoin d’aide, vous savez où trouver votre écrivain public ! N’hésitez pas à me contacter !

*

Source : Guide de présentation et de motivation de mon projet professionnel – Fongecif Ile-de-France

Photo : © Sasman – Fotolia.com

Add comment

Google+