Quelle formule de politesse choisir ?

En plein dans la rédaction d’une lettre ou d’un courrier administratif, vous vous demandez par quelle formule de politesse conclure votre écrit.

Même si la tendance est aujourd’hui à la simplification (notamment pour les e-mails ou les proches), il reste d’usage d’indiquer, en fin de lettre, une formule de politesse. Généralement, cette formule reprendra la formule d’appel que vous aurez insérée en début de lettre.

Chère Madame [début de lettre] [formule de politesse] Je vous prie d’agréer, Chère Madame, l’expression de mes sentiments distingués.

Une remarque : une femme n’utilisera pas le mot « sentiment » si elle s’adresse à un homme.

Pour le reste, il vous faudra adapter la formule de politesse à votre destinataire, en fonction des relations que vous entretenez.

Relation d’affaires

Pour conclure une lettre d’affaires, vous pouvez utiliser la formule de politesse suivante :

Veuillez agréer, Madame/Monsieur, mes salutations distinguées.
Veuillez recevoir, Madame/Monsieur, l’expression de mes salutations les meilleures.

Relation amicale

Pour écrire à une personne avec laquelle vous entretenez des relations amicales mais formelles, vous pouvez utiliser la formule de politesse suivante :

Veuillez agréer, Cher Monsieur, l’expression de mon fidèle souvenir.
Je vous prie d’agréer, Chère Madame, l’expression de mes sentiments cordiaux.

Respect

Si vous vous adressez à une personne d’un rang élevé, vous pouvez utiliser les formules de politesse suivante :

Je vous prie d’agréer, Madame/Monsieur, l’expression de ma haute considération.
Je vous prie d’agréer, Madame/Monsieur, l’expression de mon profond respect.
Veuillez croire, Madame/Monsieur, en l’expression de mes sentiments très respectueux.
Veuillez croire, Madame/Monsieur, en l’expression de mes respectueux hommages (d’un homme à une femme seulement).

Reconnaissance

Si vous souhaitez faire part de votre reconnaissance, vous pouvez utiliser la formule de politesse suivante :

Je vous prie d’agréer, Madame/Monsieur, l’expression de ma sincère reconnaissance/gratitude.

Condoléances

Pour écrire un témoignage de condoléances ou de sympathie, vous pouvez terminer par :

Veuillez agréer, Monsieur/Madame, l’expression de mes très sincères condoléances.
Je vous prie d’agréer, Madame/Monsieur, l’expression de mes sentiments attristés.
Je vous prie d’agréer, Madame/Monsieur, l’expression de ma respectueuse sympathie.

Proche

Pour vous adresser à un proche, la simplicité est de mise. Optez pour :

Bien cordialement.
Sincèrement vôtre.
Sentiments distingués.
Avec mon meilleur souvenir.
Toute ma sympathie.

*

Vous disposez maintenant de diverses formules de politesse. À vous de choisir celle qui conviendra le mieux à votre destinataire. Bien sûr, il existe des cas particuliers (chefs d’État, corps enseignant, corps diplomatique, militaires…). Cela fera l’objet d’un prochain billet.

En attendant, si vous avez besoin d’aide pour la rédaction de votre lettre et le choix d’une formule de politesse adaptée, n’hésitez pas à contacter votre écrivain public !

*

Source : 500 lettres pour tous les jours, Savoir écrire en toutes circonstances, Larousse.

Crédit photo : Pixabay.com

Pin It on Pinterest

Shares
Share This