Hiberner ou hiverner ?

on 5 décembre 2012 Écrire, oui mais... and Mots-clés : with 0 comments

L’hiver arrive et, avec lui, le froid… une envie d’hiberner à moins que ce soit … d’hiverner ?

Hiberner et hiverner ont tous deux comme origine le mot latin hibernare, signifiant « passer l’hiver ». Malgré cette origine commune, il ne s’agit pas de synonymes et la signification de ces deux verbes reste fondamentalement différente.

Hiberner

Hiberner se dit des mammifères ou des insectes qui passent l’hiver en hibernation, c’est-à-dire dans un état léthargique ou d’engourdissement. Lors de cette période, si la respiration des animaux en hibernation est encore en activité, d’autres zones du cerveau  sont, quant à elles, totalement inactives. Par ailleurs, la température corporelle baisse. Le but ? Économiser le plus d’énergie possible. On pense notamment aux marmottes, aux loirs ou encore aux chauve-souris. Attention, contrairement à une idée répandue, l’ours n’hiberne pas : il somnole, certes, mais son cerveau est bien actif. Parfois, il se réveille, se déplace et se nourrit. Je vous invite, pour plus de précisions sur l’hibernation, à lire cet article.

Une remarque toutefois : il est tout à fait possible d’utiliser hiberner de manière métaphorique et ce, même si l’homme n’hiberne pas au sens propre. Exemple : j’ai hiberné sous ma couette tout le week-end.

Hiverner

Hiverner, en revanche, signifie passer l’hiver à l’abri du froid ou, plus largement, passer l’hiver à tel ou tel endroit. Comme les oiseaux migrateurs qui, lors de la saison froide, s’en vont vers les pays chauds ou un troupeau qui hiverne dans une étable. On dira également que l’on hiverne des plantes, lorsqu’on les rentre l’hiver pour les protéger du froid ou que l’on hiverne une terre, lorsqu’on la prépare avant l’hiver.

Note : outre les verbes hiverner et hiberner, on distinguera également les adjectifs hivernal (un froid hivernal) et hibernal (le sommeil hibernal du loir).

Une question ? Une hésitation ? Votre correctrice vous accompagne !

*

Source : P. JASKARZEC, Le mot juste, Librio.
La Capsule, Hiberner comme la marmotte, mais hiverner comme les oiseaux migrateurs.
Photo : © Andrey Starostin – Fotolia.com

Add comment

Google+